mardi 9 octobre 2007

Il a mordu grand-mère, il vous mordra itou...*

Quand Elo m’appelle à l’aide avec un demi-sourire dans la voix, je m’attends à devoir affronter une minuscule araignée ou quelque bestiole du genre.

Je rejoins la demoiselle en détresse à la salle de bain, où je la retrouve l’index pointé vers la baignoire. Et là surprise, la bestiole incriminée n’est pas une araignée, ni un mille-pattes, ni même une abeille, mais bien…un gecko. Ces petits lézards se faufilent partout dans la maison, se baladant avec la même aisance à l’horizontale ou à la verticale, la tête en l’air ou en bas.

Comme animal de compagnie, le gecko est d’ailleurs plutôt cool puisqu’il bouffe les insectes, ne fait pas de bruit et déguerpit quand tu t’en approches. Et puis faut avouer que ça fait toujours son petit effet de le voir déambuler au plafond.

Quoiqu’il en soit, l’animal était coincé dans la baignoire (vide), la surface émaillée étant trop lisse pour lui permettre de remonter et de filer. Me voilà donc parti à la chasse au gecko ! Je pose un tissu sur la bête pour pas qu’il me glisse des mains et l’attrape par la queue. Erreur !!!

Et oui, j’aurai du me souvenir des cours de bio de cette chère Madame Stavaux, qui nous avait expliqué qu’en cas de danger l’animal pris au piège n’hésite pas à y laisser sa queue !?!

Le morceau de queue frétillante a terminé dans la cuvette des WC et j’ai fini par attraper la bête avant de lui rendre sa liberté dans le jardin.

...et la princesse, sauvée du terrible dragon a pu prendre sa douche en toute tranquillité !

* extrait de l'air du doudou (bande d'incultes!)

1 commentaire:

nath a dit…

quelle belle petite bestiole ...
:-) vives les découvertes!!!!!
bisous